CGLEX | Honoraires avocats Bruxelles
Charlotte Crucifix - Alice Gilot - Avocats au Barreau de Bruxelles
Avocat, Avocate, Avocat à Bruxelles, Alice Gilot, Charlotte Crucifix, Bruxelles, Étrangers, Divorce, Accident, CPAS,1060, Saint Gilles, 1050, Ixelles, 1000, Bruxelles, Bail, Justice, Pro deo, Tribunal de police, Factures, contestation
11
page-template-default,page,page-id-11,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.2.3,vc_responsive
 

Honoraires

Transparence et modération

Depuis le 1er janvier 2014, les avocats sont assujettis à la TVA de telle sorte que leurs frais et honoraires sont majorés d’une taxe de 21%.
Les honoraires rémunèrent le travail de l’avocat, c’est-à-dire les services et prestations de l’avocat (consultation, réunion, étude du dossier, recherches, rédaction d’actes de procédure, comparution aux audiences, etc.).

Les frais afférents au dossier ne sont pas compris dans les honoraires et font l’objet d’une tarification fixe.

Les avocats du Cabinet CG LEX fixent leurs honoraires dans les limites d’une juste modération et sont particulièrement soucieux de donner une information claire et précise à leurs clients dès le début de leur intervention.

Lors de votre première consultation, votre avocat au sein du Cabinet vous remettra une convention d’honoraires et frais reprenant les conditions financières de notre intervention et la méthode de calcul des honoraires et frais qu’il utilise.
Sans préjudice d’accords particuliers pris entre l’avocat concerné et son client, les honoraires relatifs à l’intervention de l’avocat seront comptabilisés à un taux horaire de base fixé lors de la première consultation, compris entre 100,00 euros et  125,00 € HTVA, selon, notamment, la nature du dossier, sa complexité et l’urgence.

Nous adressons régulièrement des demandes de provision ainsi que d’initiative ou sur demande du client, des états intermédiaires.

Nous intervenons également dans le cadre de l’aide juridique (BAJ – pro deo) et examinerons lors de la première consultation si vous êtes dans les conditions pour bénéficier de l’aide juridique gratuite ou partiellement gratuite.